Quel système de filtration choisir pour une piscine naturelle écologique ?

L’été approche à grands pas et vous envisagez de faire construire une piscine dans votre jardin. Une idée brillante pour profiter des beaux jours tout en se rafraîchissant. Cependant, loin de vous l’idée de choisir un bassin traditionnel, bourré de chlore et de produits chimiques. Vous préférez vous orienter vers une solution plus écologique, plus respectueuse de la nature et de votre santé : une piscine naturelle. Mais quelle est la meilleure option pour le système de filtration ? Cet article se propose de vous éclairer sur cette question.

Comprendre le fonctionnement d’une piscine naturelle

Une piscine naturelle se distingue d’une piscine traditionnelle par le fait qu’elle n’utilise aucun produit chimique pour assurer la qualité de l’eau. Le traitement de l’eau y est assuré par un écosystème naturel, souvent constitué de plantes aquatiques, qui assure la filtration et l’épuration de l’eau de manière naturelle. Un vrai paradis pour les amoureux de la nature !

A voir aussi : Comment optimiser l’espace sous un escalier avec des rangements sur mesure ?

La zone de baignade, que vous allez utiliser pour vous baigner, est séparée de la zone de filtration, où l’eau est traitée. Le système de filtration est donc l’élément clé qui permet de maintenir une eau de baignade propre et saine en continu. Mais comment choisir le bon système ?

Les différents systèmes de filtration pour une piscine naturelle

Il existe plusieurs systèmes de filtration pour une piscine naturelle. Chacun a des avantages et des inconvénients, et le choix dépendra de vos besoins, de votre budget et de l’environnement dans lequel vous vivez.

A lire également : Comment intégrer un coin bureau discret dans une chambre parentale ?

Le système de filtration par lagunage

Le système de filtration par lagunage est le plus répandu pour les piscines naturelles. Il consiste à utiliser une zone de lagunage, séparée de la zone de baignade, où l’eau est filtrée naturellement par des plantes aquatiques. Les plantes, par leurs racines, captent les impuretés présentes dans l’eau, les transforment en matière organique et assurent ainsi une filtration naturelle. Le prix de ce type de système est généralement plus élevé que les autres, mais il offre un rendu esthétique très agréable et une qualité d’eau excellente.

Le système de filtration par pompe et filtre biologique

Un autre système possible est le système de filtration par pompe et filtre biologique. Ce système nécessite l’installation d’une pompe, qui va faire circuler l’eau du bassin vers un filtre biologique. Ce filtre est rempli de bactéries et de micro-organismes qui vont dégrader les impuretés présentes dans l’eau. Ce système est moins coûteux que le système de lagunage, mais nécessite un entretien plus régulier pour assurer l’efficacité du filtre biologique.

Le système de filtration par plantes flottantes

Enfin, le système de filtration par plantes flottantes est une solution originale et esthétique. Il utilise des plantes flottantes, comme les lentilles d’eau ou les jacinthes d’eau, qui ont la particularité d’absorber les impuretés et de purifier l’eau naturellement. Ce système est peu coûteux, mais nécessite une surveillance régulière pour éviter que les plantes ne deviennent envahissantes et ne prennent le dessus sur la zone de baignade.

Choisir le bon système en fonction de vos besoins

Le choix du système de filtration dépendra de différents facteurs : vos besoins en termes de qualité d’eau, votre budget, l’espace dont vous disposez, et l’environnement dans lequel se trouve votre piscine.

Si vous souhaitez une eau de très bonne qualité, optez pour un système de filtration par lagunage. Si votre budget est plus serré, un système de filtration par pompe et filtre biologique sera plus adapté. Enfin, si vous avez un petit espace et que vous souhaitez un système esthétique, le système de filtration par plantes flottantes peut être une bonne option.

Entretenir son système de filtration

Quel que soit le système de filtration que vous choisissez, une chose est sûre : il nécessitera un entretien régulier pour assurer une eau de baignade de qualité. Cela implique de vérifier régulièrement l’état de l’eau, de nettoyer les éléments de filtration, de tailler les plantes si nécessaire, et d’assurer un bon équilibre entre la zone de filtrage et la zone de baignade.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vous conseiller et vous accompagner dans le choix et l’entretien de votre système de filtration. Il saura vous guider en fonction de vos besoins et de votre environnement pour vous assurer une eau de baignade saine et agréable tout au long de l’été.

L’importance du sol pour une filtration efficace

La qualité du sol joue un rôle primordial dans le fonctionnement des systèmes de filtration de votre piscine naturelle. En effet, le sol de la piscine, en plus d’être le lieu où vous marchez et nagez, peut aussi contribuer à la filtration de l’eau.

Si vous optez pour un système de filtration par lagunage, le choix du sol pour la zone de lagunage est crucial. En effet, les plantes qui servent à filtrer l’eau se développent dans ce sol. Il faut donc choisir un sol qui favorise la croissance de ces plantes, tout en permettant une bonne circulation de l’eau. Les sols argileux ou constitués de graviers sont souvent recommandés pour les zones de lagunage.

Dans le cas d’un système de filtration par pompe et filtre biologique, le sol de la piscine doit être assez solide pour supporter le poids de la pompe. Un sol en béton peut être une bonne option. De plus, le sol doit permettre une bonne évacuation de l’eau vers la pompe. Un sol en pente légère peut faciliter cette évacuation.

Quant au système de filtration par plantes flottantes, il n’y a pas de sol particulier à privilégier. Cependant, un sol naturel, non traité chimiquement, est généralement recommandé pour préserver la qualité de l’eau et la santé des plantes.

Le coût des différents systèmes de filtration

Le prix du système de filtration est un aspect important à considérer lors du choix de votre piscine naturelle. En effet, en plus du coût de construction de la piscine elle-même, vous devrez également prendre en compte le coût du système de filtration.

Le système de filtration par lagunage est généralement le plus coûteux. En effet, il nécessite la création d’une zone de lagunage, la plantation de plantes aquatiques, et parfois l’installation d’une pompe pour faire circuler l’eau. Cependant, une fois installé, ce système nécessite peu d’entretien, ce qui peut compenser son coût initial élevé.

Le système de filtration par pompe et filtre biologique coûte généralement moins cher à installer, mais nécessite un entretien plus régulier. Vous devrez probablement remplacer les filtres régulièrement et assurer l’entretien de la pompe.

Enfin, le système de filtration par plantes flottantes est généralement le moins coûteux. Il nécessite simplement l’achat des plantes et éventuellement un filet pour les maintenir en place. Cependant, ce système nécessite une surveillance régulière pour éviter que les plantes ne deviennent envahissantes.

Conclusion

Opter pour une piscine naturelle est un choix écologique et respectueux de l’environnement. Mais pour assurer une eau de baignade de qualité, le choix du système de filtration est crucial. Que vous préfériez un système de filtration par lagunage, par pompe et filtre biologique ou par plantes flottantes, chaque option a ses avantages et ses inconvénients. Prenez en compte vos besoins, votre budget, l’espace disponible et le type de sol de votre jardin pour faire le meilleur choix.

Rappelez-vous également que l’entretien régulier de votre système de filtration est indispensable pour assurer la qualité de l’eau de votre piscine. Faites appel à un professionnel si vous avez des doutes ou des questions. Profiter d’une baignade saine et écologique dans votre jardin est à votre portée !